Parcours d'Anne-Gaëlle Riccio

Moi, le milieu de la télé, je ne l’ai pas choisi. Ça m’est tombé dessus par hasard ! J’ai juste croisé la bonne personne au bon moment, un vrai concours de circonstance (si je ne suis pas carriériste, je sais aussi ne pas louper une bonne opportunité) !

J’ai donc commencé en 1996 sur la chaîne MCM Euromusique avec une caméra en pierre et un micro en bois. 7 années d’insouciance pendant lesquelles j’ai appris le métier en m’amusant beaucoup. J’ai rencontré des gens formidables, passionnés dont un certain Francis Zégut avec qui j’ai eu l’honneur d’animer « le journal de la musique ». 15 ans plus tard, il est resté un ami fidèle.

En 2003, j’ai fait mes adieux à la chaîne pour poursuivre l’expérience de l’animation chez M6 avec des émissions comme « Plus vite que la musique » ou « les grands classements » aux côtés de Laurent Boyer qui a accueilli à bras ouverts une petite débutante du réseau hertzien qui découvrait les « joies » de l’audience !

Après M6, petit détour sur MTV en 2005 histoire de me remettre de ces histoires d’audiences et des gros barnums télévisuels (on m’avait pas dit à quoi m’attendreueueu) ! J’ai passé de très bons moments sur cette chaîne musicale avec notamment des programmes comme « les stars pètent les plombs », « MTV Dance Crew » ou les « MTV Europe Music Awards » en compagnie de Bruno Solo qui, lui aussi, est devenu un copain.




Puis arrive l’expérience « Fort Boyard » en 2006 sur France 2 avec la rencontre d’un autre compagnon de route, Olivier Minne (nous avions déjà fait connaissance sur TF6 quelques années plus tôt mais avec le Fort, notre amitié s’est définitivement soudée). L’aventure dure 4 ans.

Parallèlement, France 2 m’offre la possibilité d’animer « les Bêtisiers de Noël » « CD’Aujourd’hui, les spéciales » ou « Rire contre le Racisme » sur France 4 avec Cyril Hanouna.




Michel Drucker, à son tour, me fait confiance en 2007 en me proposant de le rejoindre sur le canapé rouge de « Vivement Dimanche Prochain » pour la chronique Musique et Spectacles, un sérieux coup de pouce dont je lui suis sincèrement reconnaissante.

En 2008, plus beau moment de ma vie : Je deviens Maman pour la 1ère fois.

S’ensuivent de jolis primes de divertissement tels que la série « La nuit de la fausse Pub » avec Olivier Minne sur TF6 et en 2009 et 2010 : « Les humoristes font leur show », « les humoristes piratent la TV » ou encore « l’humour c’est mieux à deux » sur France 4.

L’occasion de repasser par la case départ (sans toucher 20 000 et sans passer par la case prison) se présente lorsque MCM me propose un retour aux sources des plus sympathiques. Mon meilleur souvenir : « Les 20 plus grands tubes du cinoche » une émission de parodies en compagnie du non moins sympa, Nicolas Deuil.

En 2011, plus beau moment de ma vie : Je deviens Maman pour la 2ème fois.

La même année, La Française des jeux me propose de rejoindre ses équipes pour l’Euromillions puis en 2012, je rejoins la chaîne Gulli pour des primes d’humour (j’y ai pris goût) et en 2013, « Les crazy Games » avec Philippe Candeloro !



Quand j’y repense… Heureusement que j’aime la co-animation ! A quand un duo avec une femme ?!

Entre 2014 et 2016 : Animation du magazine « Enquêtes et Découvertes » sur NRJ 12.

Bon, si vous avez poussé la lecture jusque là… C’est encore plus considérable !